Les manifestations du burnout


Le burnout est un processus d’épuisement professionnel qui se met en place insidieusement au fil des mois. Le qualificatif « professionnel » est discutable, car c’est un phénomène que l’on observe également dans la sphère privée par exemple dans les cas de mères exténuées ou de proches accompagnant un malade. Le dénominateur commun à toutes ces situations est l’exposition prolongée à une source de tension chronique. Votre corps et votre psychisme se consument à petit feu et sans vous en apercevoir, vous atteignez un point de rupture.

Physiologiquement, plusieurs « symptômes »  découlent de la sécrétion continue des hormones du stress. Des douleurs au dos,à l’estomac ou des migraines en sont un exemple. Vous êtes affaibli, vidé mais paradoxalement vous avez beaucoup de problèmes de sommeil.  Vous éprouvez du mal à vous endormir ou vous vous réveillez sans cesse, et les nuits courtes ou hâchées ne vous permettent plus de récupérer.

Du point de vue psychique, des troubles de la mémoire, de la concentration apparaissent. Vous perdez la capacité à prendre de la distance et vous ruminez continuellement vos difficultés. Vous vous sentez dépassé, démotivé. Vous n’arrivez plus à utiliser les qualités qui sont habituellement les vôtres. Les spécialistes parlent d’un sentiment de dépersonnalisation, ce qui signifie simplement que le caractère ainsi que les compétences et les forces qu’on lui connait ne semblent plus faire partie de l’individu. Vous avez l’impression d’être devenu quelqu’un d’autre, phénomène que votre entourage observe également et vous le fait remarquer avec plus ou moins d’inquiétude : « On ne te reconnaît plus ».

Du point de vue des émotions, tout est chaotique. Vous vous sentez irritable ou triste et tout vous échappe,y compris vos propres réactions. C’est, de manière imagée, comme si vous étiez un canot sur une mer agitée. Parfois même, vous ne ressentez plus rien du tout. Cela s’appelle l’apathie. Ces manifestations vous conduisent vous isoler progressivement des autres et de vos proches.

Cette description succincte des différents symptômes possibles du burnout vous donne les éléments essentiels qui vous permettront de vous situer par rapport à ce thème ou à évaluer l’un de vos parents ou ami. Il ne s’agit pas là d’un moyen de poser un diagnostic, mais d’entamer un questionnement. Je vous suggère, si vous vous sentez concerné par ces manifestations, de les prendre au sérieux et même si vous pensez que cela va finir par passer « tout seul », d’envisager sans rougir de trouver de l’aide auprès de professionnels. Dans un premier temps, le corps médical est le seul compétent pour vous assurer que votre situation ne relève pas d’une autre maladie dont les symptômes peuvent se confondre avec ceux d’un burnout.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire