Les vacances offline?


Nous voici arrivés à la porte des vacances d’été. Chaque année, pour nombre d’entre nous, la même question se pose : Serons-nous joignable pendant nos vacances ?


L’enjeu de cette question n’est pas si simple. D’un côté nous avons droit à des vacances libres des soucis quotidiens du travail. Nous avons besoin de débrancher, de nous « mettre au vert ». D’un autre côté, nous savons que si nous nous abstenons de tout contact avec le boulot,  nous risquons de retrouver une boîte mail débordante et une surcharge de travail conséquente à la rentrée… Alors que faire ?

Si vous choisissez de rester joignable durant vos vacances, vous aurez la sensation de rester dans le coup. Vous vous rassurerez quant au fait qu’aucune crise n’a lieu à votre insu. Vous allez vous résoudre à n’être que partiellement en vacances. En faisant ce choix vous risquez passer à côté de l’opportunité de vous ressourcer. Votre famille ou vos amis ne bénéficieront pas de votre pleine attention et vous  vous sentirez tiraillé entre vos contraintes et les attentes de votre entourage. Alors à vous de mesurer le bénéfice réel de ce choix !
Et si vous preniez un peu de distance ? Quel est votre intérêt à moyen terme ? Pour aller loin il faut savoir ménager sa monture.
 De plus que pouvez-vous faire à distance ? Si votre capacité d’intervention est nulle alors vous ne récolterez que les soucis. Dans le cas contraire, combien de temps êtes-vous d’accord de consacrer à la résolution d’un problème sachant que vous devez aussi vous reposer ?
Si vous choisissez de passer vos vacances hors-ligne, vous faites le choix d’établir clairement la limite entre vie privée et vie professionnelle. Mais en êtes-vous pleinement capable ? N’allez-vous pas vous torturer l’esprit à essayer d’imaginer tout ce qui pourrait aller de travers en votre absence ? N’allez-vous pas redouter votre retour au travail au point de vous gâcher une part du bénéfice de vos vacances en termes de ressourcement ?
Personnellement, j’ai fait mes choix. J’ai choisi d’assumer le fait d’éteindre mon portable et je me suis fixé comme règle de consulter mes mails une fois par semaine durant mes vacances. Je me contente de les trier par priorité sans y répondre ce qui me permet d’envisager un retour au travail plus serein. Je constate également que je débranche facilement lorsque je m’absente pour une semaine. Et vous ?

Avez-vous pris le temps de décider en toute conscience de votre stratégie personnelle ou subissez-vous cette pression sans savoir comment y répondre ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire