Sommeil et burnout


M. Toutlemonde a du mal à dormir. Il peine à s’endormir ou se réveille plusieurs fois pendant la nuit. Dans son cas, les troubles du sommeil sont une manifestation directe de trois facteurs : 

 1. la surcharge d’hormones du stress de l’organisme. 
 2. L’état émotionnel de la personne en burnout. 
 3. La perturbation des rythmes veille/sommeil. 

Du point de vue physiologique, une personne qui traverse une période de burnout est saturée d’hormones du stress qui maintiennent son organisme dans un état d’alerte. Nous savons par exemple que le cortisol présent de manière importante dans l’organisme lors d’un burnout est responsable des réveils fréquents durant la nuit. 

La nervosité et l’irritabilité ne contribuent pas à un bon endormissement ! Le sentiment de perte de contrôle par rapport à son travail pousse l’individu à ruminer ses difficultés sans y trouver de solutions. Il tourne en rond et ce sentiment augmente la pression ressentie. 

L’augmentation des heures de travail, la diminution des heures de sommeil viennent également perturber l’organisme qui a besoin d’une régularité dans son rythme éveil/sommeil. 

Quelques astuces peuvent améliorer la qualité du sommeil :

  1. Introduisez une activité physique modérée dans votre journée ! En baissant votre taux de cortisol, vous obtiendrez un apaisement de votre état de tension physique. 
  2. Contrôlez votre alimentation : Evitez de manger des protéines le soir ! Les protéines contenues dans les viandes, œufs, fromages,… favorisent la production de la dopamine qui est un stimulant. 
  3. Evitez les excitants dès la fin de l’après-midi. Le café, l’alcool et le tabac ne sont pas vos amis. Certains pensent que l’alcool favorise le sommeil en provoquant un état de léthargie propice à l’endormissement. En réalité l’alcool suscite des réveils nocturnes… 
  4. Baissez votre activité en soirée ! Le fait de travailler toute la soirée devant un écran d’ordinateur vous maintient dans un état d’excitation et de stimulation. Or, l’endormissement est favorisé par une baisse douce de votre état de vigilance. Prenez donc toujours un moment pour déconnecter avant de vous coucher. La lecture est une alliée idéale. 
  5. Certaines activités favorisent le sommeil. La méditation, le yoga ou de simples exercices de respiration lente peuvent vous aider efficacement à vous mettre dans un état propice au sommeil. 
Il existe de nombreux ouvrages sur le thème de l’insomnie. Or, dans le cas d’un burnout, vous n’aurez pas l’envie ou le temps de vous plonger dans un livre imposant sur le sujet. Parmi les petits livres qui peuvent être parcouru rapidement, je vous recommande le livre : « Yoga thérapie, Soigner l’insomnie » Du Dr Lionel Coudron et Corinne Miéville aux éditions Odile Jacob. C’est un ouvrage plein de bon sens qui donne des pistes pour mieux gérer votre sommeil, que vous soyez un adepte de Yoga ou pas…



Vous souhaitez vous abonner aux articles du blog et à la Newsletter? Inscrivez-vous ici!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire