M. Toutlemonde ouvre les yeux.


Un mois a passé, puis deux. M. Toutlemonde a dormi encore et encore.
Au bout d’un mois de semi-coma, Odette a déclaré qu’elle n’en pouvait plus et qu’il fallait que son mari se ressaisisse et suive les conseils de son médecin en se mettant en mouvement. 
M. Toutlemonde voudrait bien mais il n’y arrive pas. Il se désespère de son état de faiblesse et chaque échec  ajoute à la sensation de lourdeur qui pèse sur ses épaules.

Un jour, son ami Pascal passe à la maison lui rendre visite.

-« Alors mon pote, comment vas-tu ? » demande Pascal.
-« Pas bien…, je ne sais pas ce qui m’arrive. Je suis bon à rien. Mon médecin m’a bien donné des médicaments mais je ne m’en sors pas. Il m’a dit de me bouger mais c’est au-dessus de mes forces…, et puis j’aimerais bien comprendre ce qui m’arrive. Pourquoi moi ?... J’en viens à me demander si je pourrais retravailler un jour ! Tu te rends compte ! Moi ! »

Pascal lui raconte alors qu’un de ses collègues a également fait un burnout l’an dernier et qu’il s’était fait accompagner par une coach et par un psy.

-«  Un psy ? Franchement ça me fout la trouille… » dit M. Toutlemonde d’une petite voix.
-« Et pourtant, c’est quand même une bonne idée si tu veux comprendre ce qui t’arrive ! » insiste Pascal. « Et la coach tu voudrais pas essayer ? Elle pourrait t’aider à comprendre comment tu t’es retrouvé dans cet état et t’aider à t’en sortir. »
-« Peut-être… Je ne sais pas si j’en ai la force tu sais. Et puis, ça coûte sûrement assez cher… »

Quelques jours après la visite de Pascal, M Toutlemonde et Odette ont décidé ensemble que cela valait la peine d’essayer de rencontrer la coach en question. Le premier rendez-vous  est arrivé. Odette a déposé son mari devant le bureau de la coach. Elle le rassure :

-« Allez, courage ! T’as rien à perdre de toute façon, si le courant ne passe pas, personne ne t’oblige à y retourner ! Téléphone-moi quand tu auras fini et je passerai te prendre ! »

Une heure et demi plus tard, Odette retrouve son mari.

-« Alors c’était comment ? »
-« Plutôt pas mal. » répond M Toutlemonde en souriant. « Elle ne ressemble pas du tout à l’image que je m’en faisait! Elle m’a demandé de lui raconter ce que j’avais vécu cette dernière année. Elle m’a écouté longtemps. Ensuite, elle m’a donné des explications sur le burnout et m’a rassuré en me disant que ce que je vivais était normal. Tu savais toi que le burnout touche principalement les personnes fortes ? Moi, je croyais que c’était un truc de faibles…  Ensuite elle m’a aidé à comprendre pourquoi il faut que je me remette à faire de toutes petites choses. Je lui ai dit que tu allais m’aider à trouver une chose facile à faire par jour ! Je la revois la semaine prochaine. »

-« Evidemment que je vais t’aider ! » dit Odette, heureuse de voir son mari enfin motivé par quelque chose. 

Vous souhaitez vous abonner aux articles du blog et à la Newsletter? Inscrivez-vous ici!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire