Le cadeau

 

Et si le fait de vivre un burnout était un cadeau ?

J’imagine que cette question  peut paraître choquante pour celui ou celle qui en ce moment même subit de plein fouet la détresse et la souffrance de la crise. Cependant, reprenez la lecture des épisodes de M. Toutlemonde ! Il est passé par tous les stades. Il a cru s’être perdu à jamais. Petit à petit pourtant, il a remonté la pente. Il a grandi. Il en est ressorti plus fort ou plus sage selon les points de vue.

Essayons de regarder de près ce qu’il a gagné de cette expérience.

Il a pris conscience de ses limites.  Et oui ! Personne n’échappe à cette règle cruelle : nous sommes tous des êtres dont les ressources sont limitées. Tous ! Même vous ! Désormais il peut affronter la vie en sachant qu’il lui faut tenir compte de ses limites et il sait exactement où elles sont et quelles sont les signaux d’alarmes dont il doit tenir compte.

Il a redéfinit ses priorités. Dans la vie, comme dans le travail, vos choix résultent de la manière dont vous posez vos priorités. Or, dans la folie du quotidien, en étant confronté à des situations stressantes et de manière chronique, M Toutlemonde avait perdu la faculté de prendre de la distance. Cette manière d’avancer « le nez dans le guidon »  l’a empêché de faire les bons choix. En étant obligé de tout stopper et de remettre en question son fonctionnement, il a pu redéfinir ce qui comptait réellement pour lui et changer ce qui devait l’être.

Il a renforcé le lien avec sa femme. M et Mme Toutlemonde ont vécu tous deux une véritable épreuve. Lui s’est senti isolé dans sa souffrance mais celle-ci a également chamboulé son entourage ! Cette expérience forte les a déstabilisés mais leur a également permis de refaire à nouveau le choix de continuer ensemble. Ils ont travaillé de concert afin de rebâtir un fonctionnement de couple et de famille qui correspond à leur valeurs communes et ce, en tenant compte de la réalité des ressources de chacun.

Il sert d’exemple pour ceux qui le côtoient. En ayant appris à fonctionner en tenant compte de ses limites, il influence son entourage dans leur propre conception du travail. Il gère son rapport au stress quotidien et prouve ainsi qu’il est possible d’être performant et en bonne santé simultanément.

Certes, chacun des points précédents a nécessité un gros travail de remise en question, mais le jeu n’en valait-il pas la chandelle ?

Cette liste n’est sûrement pas exhaustive alors n’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez identifié d’autres « cadeaux » dans une expérience de burnout !

Vous souhaitez vous abonner aux articles du blog et à la Newsletter? Inscrivez-vous ici!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire